Hervé DEGA
Œuvres complexes sans interaction des couleurs (famille référence : Gerhart Richter, Joan Mitchell, Janet Sobel).

EXTRAIT D’INTERVIEW
« Depuis 20 ans je malmène mes outils, je les immerge, je les nettoie encore et encore. Ils m’aident à étaler, gratter, étirer, recouvrir, mélanger, frôler la toile. Ils sont le lien entre mon énergie et ce que la toile dira. Mon travail consiste à superposer des couches de peinture en les râclant avec plus ou moins d’intensité, pour faire apparaitre une profondeur, une transparence, un relief. Oublier les couches antérieures, puis les faire ressurgir. C’est une expression sur la mémoire et le temps qui passe.

En séchant rapidement l’acrylique m’oblige à aller vite, comme une urgence. Le geste doit être sincère, spontané, vif et intense. Profondément vivant. Parce que j’ai fait ces gestes des milliers de fois, je trouve enfin l’équilibre, je ressens désormais la vibration entre la toile et la peinture. En exposant mes toiles, je livre cette énergie avec humilité et sérénité. »

L'IMPORTANCE DU GESTE
A travers ses mots l’artiste nous livre sa véritable personnalité. Ainsi son geste est très important puisqu’il témoigne de son processus de création. Hervé Dega exprime ses émotions et ses sentiments à travers l’usage de la peinture. L’authenticité de ses œuvres est incontestable car elle révèle son ressenti profond.

Prix de 2 000 à 5 000 €.